L’œuvre que compose Malik Nejmi est traversée depuis des années par sa double appartenance à la France et au Maroc. «J’ai deux mémoires. L’une est à l’extérieur de ma peau, et l’autre est dedans; deux pays sensibles à mon regard qui ont fait de leur histoire un asile pour la famille».

From 14 October at the Musée d´Aquitaine. More information

Advertisements